Et voilà, c'est fini. L'automne provençal nous dit "Au revoir et à l'an prochain", en beauté.

Ça commence par un "pré-lever" de soleil tout rose.

La nuit ayant été un peu fraîche, avec le soleil qui se lève, le givre qui couvre le sol s'évapore pour voiler le Luberon de nuages éphémères...

... et créer des paysages d'un autre monde, comme un verger dans la brume de mer...  

... brume de mer, elle aussi éphémère.

Des jeunes oliviers dans un champ givré, n'attendent que quelques rayons pour se réchauffer.

Ce qui reste d'eau dans le canal en repos automnal, bientôt hivernal, a gelé à sa surface. 

Et la roue pourtant bien ronde, ne tourne pas, même pas rond !

Il est temps de rentrer à la maison.

Allez, allez. Bruno, au pied ! On reprend la laisse. 

Oups, un dernier... avant de rentrer !

4 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bloqueur d’Indésirables WordPress par WP-SpamShield